Castaner annonce qu'un attentat a été déjoué avant l'attaque de la préfecture

Geoffroy Clavel
Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé qu'un attentat avait été déjoué avant l'attaque de la préfecture de police de Paris.

POLITIQUE - Pas de mea culpa mais une révélation. Invité ce jeudi 17 octobre sur l’émission de France 2 “Vous avez la parole”, Christophe Castaner a écarté toute erreur sur sa communication le jour de l’attentat qui a fait quatre victimes à la préfecture de police de Paris.

Rejetant le “réflexe pavlovien” de ses adversaires qui réclament régulièrement sa démission, le ministre de l’Intérieur a indiqué qu’aucune autre tentative d’attentat n’avait été identifiée ou déjouée depuis le 3 octobre.

Il a en revanche précisé qu’un projet d’attentat avait été déjoué “juste avant” l’attaque de la préfecture. “Il y a eu un 60e attentat, nous les comptons depuis 2013, un 60e attentat qui a été déjoué. Un individu qui voulait s’inspirer du 11 septembre [2001] et des avions qui ont détruit le World Trade Center, a été interpellé par nos services”, a précisé Christophe Castaner.

A en croire le ministre, l’individu ”était en train de s’organiser” pour détourner un avion avant son interpellation.

“Au-delà des attentats déjoués [...], nos services font un travail énorme, tous les jours. Et très régulièrement dans la semaine, on a des interpellations des profils de gens radicalisés qui pourraient commettre un attentat, qui pourraient rentrer dans une logique d’un attentat, que nous neutralisons”.

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Ce contenu peut également vous intéresser :