Cassandre (France 3) Virginie Lemoine : "J’ai été séduite par la perspective de travailler avec Gwendoline Hamon"

·1 min de lecture

Qui est Nathalie Rouget, votre personnage ?

Virginie Lemoine : Une femme veuve et sans enfants. Elle est serviable, dévouée et charitable. Son emploi d’administratrice au sein d’un centre d’hébergement et de réinsertion par le travail lui permet de donner libre cours à sa nature altruiste. Elle n’hésite pas à recueillir une jeune fille et son bébé en situation de précarité.

Ce rôle de travailleuse sociale a-t-il des points communs avec celui que vous jouiez dans la série Famille d’accueil ?

Je ne pense pas. Le seul point commun est que l’on évolue dans le domaine social. Mais le personnage de Nathalie Rouget est d’une tout autre nature que celui que j’interprétais dans Famille d’accueil.

Qu’est-ce qui vous a le plus attirée dans ce rôle ?

J’ai d’abord été séduite par la perspective de travailler avec Gwendoline Hamon, pour laquelle j’ai beaucoup d’estime, tout comme pour le réalisateur Marwen Abdallah, qui est un merveilleux directeur d’acteurs. Et puis, à la lecture du scénario, j’ai senti qu’il y avait assez de liberté pour réaliser une composition intéressante.

À lire également

Les Disparus de Valenciennes (France 3) Virginie Lemoine : "J’ai été un peu étonnée qu... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi