Cash Investigation - "Un pur scandale" : les propos d’un manager sur la grossesse de sa collaboratrice enflamment la Toile

Attention les yeux : Cash Investigation a encore frappé ! Cette fois, Elise Lucet et ses équipes ont mis le nez dans un sujet plus que d’actualité : les inégalités salariales entre hommes et femmes. Et comme toujours avec le magazine d’enquête de France 2, de nombreuses séquences ont choqué les internautes. Et plus précisément, les propos d’un supérieur hiérarchique à l’annonce de la grossesse de sa collaboratrice…

Attention les yeux : Cash Investigation a encore frappé ! Cette fois, Elise Lucet et ses équipes ont mis le nez dans un sujet plus que d’actualité : les inégalités salariales entre hommes et femmes. Et comme toujours avec le magazine d’enquête de France 2, de nombreuses séquences ont choqué les internautes. Plus précisément, les propos d’un supérieur hiérarchique à l’annonce de la grossesse de sa collaboratrice… Mais ce n’est (hélas) pas tout.


Voilà plusieurs années maintenant qu’Elise Lucet et ses équipes de Cash Investigation fouillent les petits papiers - souvent très secrets - du monde des affaires. Et à ce jeu-là, tous les moyens sont bons.

L’enregistrement qui ne passe (vraiment) pas

Ce mardi 19 mai, le magazine d’investigation a décidé de planter son viseur sur un sujet aussi brûlant que tabou : les inégalités salariales entre hommes et femmes. Et comme à chaque fois, l’émission a offert son lot de séquences, aussi cyniques que cinglantes. Pour commencer dans le vif du sujet, les journalistes de France 2 n’ont pas hésité à frapper fort avec un enregistrement choc. Celui d’une salariée d’une grande banque, accablée par les reproches incisifs de son supérieur hiérarchique. Son tort ? Être enceinte. “Tu nous annonces que tu es enceinte. Tu m’as bien... on va dire... un peu manipulé”, peut-on l’entendre asséner à sa collaboratrice. Jackpot, l’audience est saisie sur le vif. Et forcément, sur Twitter, la séquence a fait mouche. 

Comme un air de déjà-vu...

Mais ça ne s’arrête pas là. Et très vite, les téléspectateurs ont pu constater qu’il ne s’agit absolument pas d’un cas isolé. Au contraire. Par exemple, Véronique Danet occupe le poste d’adjointe au sein d’une autre célèbre banque française depuis sept ans. Bémol : Véronique Danet a eu la mauvaise idée d’être maman célibataire de deux enfants. Sacrilège pour sa direction, qui aurait refusé systématiquement de lui offrir une promotion. Alors même que la réputation de Véronique Danet la précède. Des évaluations professionnelles “dithyrambiques” le prouvent.

Si une action de groupe a été lancée par des salariés de cette banque française, l’injustice est toujours aussi amère du côté de la Twittosphère. Certains internautes n’hésitent d’ailleurs pas à décliner leurs expériences personnelles. D’autres entendent plus que tout interpeller les consciences… 


Cash Investigation dénonce, les internautes s’embrasent

Un “traitement inégal des jeunes mères” dans de nombreuses entreprises mis en avant par les équipes de Cash Investigation, avec certains témoignages d’une violence inouïe, à la hauteur de l’humiliation souvent subie par les femmes. Impossible alors de ne pas en tirer d’inquiétantes conclusions sur l’état de la sphère professionnelle. Une fois encore, Cash Investigation a visé juste.