En cas de reconfinement, Jean-Michel Blanquer préfère que les écoles restent ouvertes

·1 min de lecture

Dans une interview accordée au "Journal du Dimanche", le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a indiqué que l'ouverture des écoles reste l'hypothèse privilégiée en cas de troisième confinement. Néanmoins, une fermeture des écoles "reste concevable en cas de nécessité absolue".

"Je préfère les modalités qui ont prévalu en novembre." Alors que les chiffres de l'épidémie en France laisse planer l'ombre d'un troisième confinement, le ministre de l'Éducation nationale préférerait que les écoles restent ouvertes si la mesure était actée. Dans une interview accordée au JDD, Jean-Michel Blanquer affirme que la stratégie gouvernementale mise en place pendant le dernier confinement "a fonctionné". "Tous les scénarios existent naturellement, mais nous partageons cette priorité éducative", poursuit-il.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l’évolution de la situation dimanche 24 janvier

Une hypothèse "concevable en cas de nécessité absolue"

Tandis que certains voisins européens ont décidé de fermer les écoles face au risque des variants, le ministre affirme que "tout notre travail [celui du gouvernement, ndlr] consiste à éviter cette hypothèse, même si elle reste concevable en cas de nécessité absolue". D'ailleurs, Jean-Michel Blanquer rappelle que le critère de fermeture d'une classe, à partir de trois cas, n'est pas gravée dans le marbre et peut être "durcie". "Nous avons des autorités sanitaires qui évaluent au cas par cas les situations", ajoute-t-il.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Quelle place pour le télétravail après le coronavirus ?

> Les adolescents sont-ils des vecteurs de contamination ?

> Les conseils d'un psychothérapeute pour traverser au mieux cette période

> Comment fonctionne "CleanCovid", la lampe anti-coronavirus

> Comment va fonctionner l...


Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :