Cas de Covid au sein du XV de France : "On a renforcé le protocole", assure Laporte

·1 min de lecture

C'est un duel crucial que s'apprêtent à disputer les Bleus. Malgré sa défaite contre l'Angleterre, le XV de France garde un espoir de remporter le Tournoi des Six Nations, mais il faudra pour cela s'imposer contre le Pays de Galles, samedi, au Stade de France, puis contre l'Ecosse. Invité samedi d'Europe 1, le président de la Fédération française de rugby Bernard Laporte estime que l'équipe de France est "toujours dans la course". Mais l'ancien sélectionneur est aussi revenu sur la polémique provoquée par l'apparition d'un foyer de contamination au Covid-19 au sein de l'équipe et du staff, à la fin du mois de février. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 20 mars

"Ils auraient pu ne pas l'avoir", reconnait Bernard Laporte. "Mais il y a 32.000 cas par jour. Alors qu'il y ait eu 10 joueurs et 6 membres du staff qui l'aient eu…" Et aujourd'hui, le dirigeant refuse de blâmer qui que ce soit. "J'ai demandé un rapport parce que je voulais savoir ce qui s'était passé", rappelle-t-il. "Et j'ai une confiance énorme en Roger Salamon, le président de la commission médicale de la Fédération française de rugby, qui est un expert en la matière, et en Éric Caumes, qui est un infectiologue reconnu en France (lui aussi membre de la commission médicale, ndlr)." 

"Personne n'a enfreint le protocole"

"On sait que personne n'a enfreint le protocole", martèle le patron de la Fédération, qui assure même que ce protocole a été "renforcé, parce qu'on a envie de...


Lire la suite sur Europe1