Des cas de Covid-19 détectés au sein de la prison de Nordahl Lelandais

Source AFP
·1 min de lecture
Nordahl Lelandais sera jugé du 3 au 12 mai 2021 pour le meurtre d'Arthur Noyer.
Nordahl Lelandais sera jugé du 3 au 12 mai 2021 pour le meurtre d'Arthur Noyer.

À quelques jours de l'ouverture du procès de Nordahl Lelandais, le lundi 3 mai, cette information suscite quelques inquiétudes. Six cas positifs au coronavirus ont été détectés parmi les surveillants qui travaillent à la prison de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, où est détenu Nordahl Lelandais. Aucun cas n'a été signalé parmi les détenus et l'administration pénitentiaire assure que la situation est « parfaitement maîtrisée ». Ce foyer épidémique a été signalé mercredi matin à l'agence régionale de santé (ARS), comme le veut la procédure, précise l'administration à l'Agence France-Presse, confirmant une information du quotidien régional LeDauphiné libéré.

Ce cluster n'a pour l'instant « aucun impact sur la détention ni sur les extractions judiciaires », notamment celle de Nordahl Lelandais, ajoute-t-on de même source. Détenu à l'isolement, ce dernier devra être extrait de sa cellule à partir de lundi pour comparaître devant la cour d'assises de la Savoie pour le meurtre d'Arthur Noyer en 2017. L'administration pénitentiaire ne voit pour l'instant aucun obstacle à sa comparution la semaine prochaine, précisant que les extractions judiciaires sont stoppées « pour les personnes malades ».

« Personne n'est à l'abri »

« En l'état, rien ne laisse penser que l'organisation du procès soit mise en péril concernant Nordahl Lelandais en raison de la situation à Saint-Quentin », a indiqué à l'Agence France-Presse Nathalie Hermitte, magistrate au palais de justice de Ch [...] Lire la suite