Cas contact de Roselyne Bachelot, Michel Sardou préfère en rire

Jade Toussay
·2 min de lecture
Cas contact de Roselyne Bachelot, Michel Sardou préfère en rire

CULTURE - Il est “commandeur Covid”. Michel Sardou a rencontré Roselyne Bachelot à l’occasion de la remise d’une décoration, 24h avant que la ministre ne soit testée positive au coronavirus. Ce qui fait de lui un cas contact, comme il l’a confié au Parisien ce dimanche 21 mars.

Vendredi 19 mars, Michel Sardou était fait commandeur de la Légion par Roselyne Bachelot, en présence de son épouse. Comme il l’indique au Parisien, la cérémonie “a vraiment été très rapide, un discours très sympa, une coupe de champagne et c’était fini”.

La ministre a d’ailleurs partagé quelques photos sur Twitter. On la voit masquée, en compagnie de Michel Sardou qui porte également son masque. Mais cette précaution n’empêche pas le chanteur d’être désormais un cas contact.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

“On m’a refilé cette saloperie en même temps que le titre de commandeur”

“On m’a refilé cette saloperie en même temps que le titre de commandeur”, s’amuse le chanteur. “Je suis commandeur Covid. Je m’étais dit: ‘J’ai l’honneur de recevoir cette décoration qui me fait très plaisir… Ce serait trop bête de ne pas la prendre…’ Et je tombe là-dessus. En plus, c’est la seule sortie que je me suis permise depuis des mois, vous le croyez ça?”

Michel Sardou ira se faire tester dès mercredi. Âgé de 74 ans et sans comorbidité, il ne fait pour l’instant pas partie des publics prioritaires pour recevoir le vaccin. Toutefois, a-t-il indiqué, il pourrait peut-être bénéficier d’une dérogation pour raisons médicales: “On doit me faire un traite...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.