"Des cartons ont été livrés" : les ministres d'Edouard Philippe dans l'angoisse du remaniement

L'échéance approche pour les ministres d'Emmanuel Macron. Quelques jours après un conseil des ministres qui s'est déroulé dans "une drôle d'atmosphère", ils se préparent avec appréhension à un possible remaniement. Dans Le Point ce vendredi 26 juin, l'une d'eux confie que "des cartons ont été livrés dans certains ministères". Et commente : "Ce n'est pas très discret..." Un signe qui ne trompe pas, malgré le mystère qu'Emmanuel Macron entretient avec les Français et son gouvernement.

Selon l'hebdomadaire, le président de la République, qui n'a pas mentionné ce remaniement durant le dernier conseil des ministres, pourrait l'annoncer "à tout moment" à partir de ce lundi 29 juin, lendemain d'un second tour des élections municipales qui s'annonce compliqué pour les macronistes. "Techniquement, un remaniement est possible dès cette semaine, même si ce n'est pas l'option la plus confortable", a déclaré la présidence au Point, avançant que l'agenda chargé du chef d'Etat, dans lequel on trouve une visite en Allemagne, pourrait décaler l'échéance.

Des ministres en "zone rouge"

Les ministres "fébriles" entrent donc bientôt en "zone rouge", sans idée de quand le couperet tombera, et de quelles victimes il fera. Un remplacement semble néanmoins inévitable. "S'il garde Édouard Philippe, le président ne passera pas le premier tour en 2022", a déclaré un macroniste au magazine. La rumeur, insistante depuis quelques semaines, annonce un départ certain du Premier ministre, qui concourt pour faire

Retrouvez cet article sur GALA

Jean-Pierre Castaldi : son confinement s'est mal terminé, permis retiré
Benjamin Biolay : ses rares confidences sur sa fille aînée Anna, qu’il a eue avec Chiara Mastroianni
PHOTOS - Comme Laeticia Hallyday et Pascal Balland, ils s’aiment à distance
Que devient la torera Marie Sara, l’ex d’Henri Leconte ?
Brigitte Macron : qui est sa belle-fille, la discrète Christelle Auzière ?