La cartographie de l'astéroïde Psyché révèle son passé turbulent

Au mois de septembre de cette année doit être lancée la mission Psyché de la Nasa, 14e mission du programme Discovery visant à survoler à partir de 2026 l'astéroïde (16) Psyché, orbitant au sein de la ceinture principale, entre les orbites de Mars et de Jupiter, et qui est suspecté d'être l'ancien noyau d'une protoplanète. La sonde passera alors deux ans à étudier la surface de l'astéroïde, à la recherche d'indice sur l'évolution des corps planétaires dans le Système solaire. Mais quelques scientifiques impatients ont décidé de devancer la mission, en cherchant à dresser une carte de (16) Psyché à partir d'observations terrestres uniquement, nous donnant ainsi un premier aperçu de ce que la sonde verra lors de son arrivée près de l'astéroïde.

Le radiotélescope Alma pour observer (16) Psyché

Représentant à lui seul 1 % de la masse de la ceinture principale, (16) Psyché fait partie des astéroïdes de type M qui, riches en métal, sont généralement considérés comme représentant un ancien noyau, vestige d'une protoplanète. Découvert en 1852 par l'astronome Annibale de Gasparis, l'astéroïde a depuis fait l'objet de nombreuses observations : sa composition de surface est notamment bien connue grâce aux observations infrarouges réalisées par différents télescopes autour du globe, mais ces observations n'étaient pas assez précises pour résoudre spatialement les variations de composition à la surface de l'astéroïde. Une équipe de planétologues, menée par des scientifiques du MIT (Massachusetts Institute of Technology), ont alors décidé d'exploiter les observations du télescope Alma (Atacama Large Millimeter/Submillimeter Array), situé au Chili, afin d'accéder à des données plus précises. Composé de 66 antennes observant dans des longueurs d'onde millimétriques, sensibles à certaines propriétés thermiques et électriques d'une surface, Alma a permis à l'équipe d'observer Psyché avec une résolution d'un peu plus de 30 kilomètres par pixel. Ces données ont notamment permis aux...

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles