Carter (Netflix) : la transformation physique radicale de Joo Won pour ce rôle

Netflix

Un « John Wick » coréen. C’est ainsi que certains critiques ont baptisé Carter, le dernier film coréen sorti sur Netflix le 5 août dernier. Réalisé par Byeong-gil Jeong, ce long métrage très violent met en scène un homme qui se réveille du jour au lendemain amnésique deux mois après le début d’une pandémie mortelle qui touche les Etats-Unis et la Corée du Nord.

Il entend alors une petite voix et se rend compte qu’il a, dans son oreille, un dispositif très spécial. Guidé par ce dernier, le jeune homme, qui est aussi menacé par une bombe placée sur lui, va se lancer dans une violente et très périlleuse mission de sauvetage poursuivi par le CIA et d'autres agents secrets.

Pour incarner cet homme pris dans ce sombre engrenage, le réalisateur a misé sur le jeune Joo Won qui a vraiment donné de sa personne pour ce rôle. Il s’est soumis à un important entraînement pendant deux à trois mois pour maîtriser les cascades, les séquences de poursuite et les scènes de bagarre. Et ce n’est pas tout puisqu’il a pris pas moins de 7 kilos de muscles uniquement pour le film.

À lire également

Sandman (Netflix) : un spin-off déjà en projet pour un personnage très spécial

Autre élément notable et remarquable du film qui est le 2e plus vu en...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi