Cette carte trahit les signatures magnétiques des forces telluriques qui ont façonné la Terre

·1 min de lecture

Le champ magnétique de la Terre est dominé par un champ principal produit par un mécanisme de dynamo auto-entretenu qui puise son énergie dans la convection du noyau métallique à 2.900 km de profondeur. C’est ce champ principal qui est responsable de la présence d’un pôle magnétique Nord et d’un pôle magnétique Sud à la surface de la Terre.

Surprise ! Le champ magnétique de la Terre obéirait à un cycle de 200 millions d'années

Derrière ce champ de grande échelle, se cache cependant aussi d’autres champs, produits par des sources plus discrètes. L’un des plus fascinants est celui produit par les roches qui ont été aimantées par le champ principal. Cartographier ce champ permet de retrouver des informations précieuses, tant sur la distribution et l’origine de l’aimantation des roches qui en sont responsables, que sur l’histoire tectonique mouvementée de la surface terrestre. La carte globale la plus précise jamais réalisée à ce jour de ce champ vient d’être publiée.

Avec le soutien du CNES et dans le cadre de l’exploitation de la mission spatiale Swarm de l’ESA, une équipe française associant le Laboratoire Magmas et Volcans (LMV) à l’Université de Clermont Auvergne, l'institut de physique du globe de Paris (IPGP) à l’Université de Paris, et le Laboratoire de Planétologie et Géodynamique (LPG) à l’Université de Nantes viennent de publier cette carte qui rassemble plus de 70 ans de levés aéroportées, de campagnes en mer, et d’observations satellitaires en orbite basse, qui ont ainsi été utilisés pour produire un modèle décrivant ce champ depuis les plus grandes échelles non dominées par le champ principal jusqu’à des échelles de l’ordre de 40 km.

Image planétaire globale de la composante radiale du champ magnétique produit par les roches terrestres (en rouge : champ sortant, en bleu : champ entrant), jusqu’à des échelles de l’ordre de 40 km. © IPGP
Image planétaire globale de la composante radiale du champ magnétique produit par les roches terrestres (en rouge : champ sortant, en bleu : champ entrant), jusqu’à des échelles de l’ordre de 40 km. © IPGP

La dynamique des forces telluriques

Ce modèle révèle les signatures magnétiques témoignant des forces telluriques...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles