CARTE. Quels sont les départements où le couvre-feu pourrait être avancé à 18h ?

Louis Tanca
·3 min de lecture
CARTE. Quels sont les départements où le couvre-feu pourrait être avancé à 18h ? - BFMTV
CARTE. Quels sont les départements où le couvre-feu pourrait être avancé à 18h ? - BFMTV

Face à un potentiel rebond de l'épidémie de Covid-19, le gouvernement a annoncé une en début de semaine que le couvre-feu serait plus strict (de 18h à 6h du matin) dans les zones où le virus circule le plus.

Cette mesure exceptionnelle concerne pour l'instant 15 départements situés dans l'est du pays: les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, les Ardennes, le Doubs, le Jura, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Nièvre, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, les Vosges, le Territoire de Belfort et la Moselle. Appliquée depuis ce week-end, la mesure pourrait cependant être étendue a prévenu le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal le 1er janvier :

Dans une semaine (ndlr: le 8 janvier), on fera le point sur les effets et la circulation du virus (...). Si la situation était amenée à se dégrader davantage dans certains territoires, on prendra les décisions qui s'imposent.

Une annonce qui semble correspondre avec la conférence de presse de Jean Castex qui aura lieu ce jeudi 7 janvier. Le Premier ministre pourrait donc indiquer la liste des nouveaux départements où le couvre-feu débutera désormais à 18h.

Six nouveaux départements potentiellement concernés

En attendant les déclarations de Jean Castex, on peut d'ores et déjà avoir une idée des territoires concernés. Sur son site internet, le gouvernement indique en effet les "critères" qui appelent à "une vigilance particulière".

Si "le taux d’incidence en population générale ou chez les plus de 65 ans est supérieur à 200", alors le département est susceptible de voir son couvre-feu commencer à 18h. Pour rappel, le taux d'incidence correspond au nombre de nouveaux cas de coronavirus officiellement comptabilisés sur les 7 derniers jours pour 100.000 habitants.

Dans quasiment tous les départements où la mesure est déjà appliquée, le taux d'incidence dépasse 200, soit dans l'ensemble de la population, soit chez les personnes âgées. Une fois ce critère établi, on peut donc tenter de deviner ques sont les zones susceptibles d'être concernées dans les prochains jours.

Six départements (en rouge sur la carte) sont potentiellement concernés : le Cher, l'Allier, la Côte-d'Or, l'Yonne, le Haut-Rhin et la Haute-Savoie. Des territoires géographiquement proches de ceux où la mesure est déjà en place. Le reste des départements (en gris) ne sera probablement pas concerné par la mesure.

Consultez les taux d'incidence de votre département

Si vous souhaitez consulter plus facilement les taux d'incidence de votre département, utilisez le tableau ci-dessous.

Le taux d'incidence n'est pas forcément le critère le plus fiable

Les taux d'incidence de la classe d'âge "90 ans et plus" sont parfois très élevés, y compris dans des départements où la situation semble pour l'instant "sous contrôle". Si ces chiffres traduisent bel et bien la réalité sanitaire, il faut néanmoins prendre en compte la démographie de ces territoires.

Cette catégorie d'âge représente numériquement peu de personnes, ce qui explique en partie ces chiffres très élevés. De plus, il s'agit souvent de départements faiblement peuplés, une donnée susceptible d'augmenter le taux d'incidence, comme nous l'expliquions dans cet article.

De manière générale, le taux d'incidence n'est pas forcément le meilleur indicateur pour analyser l'évolution de l'épidémie en France. L'indicateur le plus fiable reste le nombre de cas graves - hospitalisations, décès - par jour. Pour consulter ces chiffres, cliquez ici.

Article original publié sur BFMTV.com