La carte postale du Tour: le village d’Antoine Dupont se met au vélo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Tour de France et ses villages. Départ ce samedi 23 juillet du contre-la-montre depuis Lacapelle-Marival et ses 1 200 habitants. Vendredi, c’était le village occitan de Castelnau-Magnoac qui accueillait la course. Sept cents âmes à l’année et surtout le village du rugbyman Antoine Dupont.

De notre envoyé spécial sur les routes du Tour à Castelnau-Magnoac,

« Vous connaissez peut-être cette belle région », chante la chorale des Adishatz du Magnoac. Si vous ne la connaissez pas, le Tour s’en chargera. Le vélo s’invite sur cette terre de rugby. Le village perché de Castelnau a vu naître un sportif désormais mondialement connu : Antoine Dupont, le demi de mêlée du XV de France, présent pour ce départ d’étape. Son frère Clément Dupont, agriculteur, a du mal à croire ce qui se passe sous ses yeux. Le ballet des coureurs conjugué à la ferveur des habitants de cette terre. « C’est complètement inédit. Je me souviens, quand on était petits, il y avait souvent des passages du Tour mais d’avoir un départ... Quand on nous l’a annoncé il y a un an, on avait du mal à y croire, et puis les choses se sont mises en place. On est vraiment très heureux. »

À retrouver aussi : les précédentes cartes postales du Tour de France


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles