Municipales : la percée inattendue de Philippe Poutou à Bordeaux — l'évolution des sondages dans les grandes villes

Article mis à jour le jeudi 20 février à 16h00 : Philippe Poutou est la star inattendue de la campagne bordelaise. Selon un sondage BVA pour Europe 1, le candidat anticapitaliste obtiendrait 12% des voix au premier tour des municipales, prévu le 15 mars prochain. Soutenu localement par La France insoumise (LFI), il coifferait le candidat LREM Thomas Cazenave (11%) et peut envisager d'être présent au second tour. De son côté, le maire sortant Nicolas Florian fait toujours la course en tête avec 40% des intentions de vote au premier tour. Fort du soutien des Républicains, ainsi que du MoDem et Agir, le successeur d'Alain Juppé semble avoir les atouts en main pour conserver les clefs de l'Hôtel de ville. Même si l'écologiste Pierre Hurmic (30%) — soutenu par EELV et un aréopage de partis de gauche —qui séduit de nombreux électeurs bordelais, est en embuscade en vue du second tour.

Article mis à jour le mercredi 19 février à 14h00 : Plein soleil sur la campagne de Rachida Dati. Selon un sondage Odoxa pour Le Figaro et CGI, la candidate recueillerait 25% des intentions de vote au premier tour des municipales. Elle devance Anne Hidalgo pour la première fois, même si la maire sortante (23%) est loin de s'effondrer. Dans le premier sondage depuis le retrait de Benjamin Griveaux, Agnès Buzyn, qui l'a remplacé au pied levé, fait une entrée en matière correcte avec 17% des intentions de vote, soit un point de plus que son prédécesseur, dans une enquête précédente. En revanche, la désillusion guette Cédric Villani. Le dissident de la majorité, qui talonnait récemment le candidat d'Europe Ecologie - Les Verts (EELV), David Belliard (14%), ne pointe plus qu'à 7% des intentions de vote. Au second tour, l'institut Odoxa prévoit un succès de la maire sortante, en cas d'alliance avec les listes EELV. Un attelage socialiste-écologiste remporterait 42% des suffrages, devant Les Républicains (33%) et le camp macroniste réuni (25%).

Article mis à jour le mercredi 12 février à 11h42 : Selon

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Nucléaire : malgré la fermeture de Fessenheim, le parc français reste le 2e mondial
Économie collaborative : la justice demande à une start-up de considérer ses contributeurs comme des salariés
Allianz : encore des résultats records en 2019
L'énorme somme que va devoir verser New York à ses chauffeurs de taxi
Coronavirus : quel impact pour les entreprises françaises ?