CARTE. En France, la centrale nucléaire de Fessenheim n'est pas la seule à avoir 40 ans (ou presque)

1 / 2

CARTE. En France, la centrale nucléaire de Fessenheim n'est pas la seule à avoir 40 ans (ou presque)

Dans la nuit de vendredi à samedi, le réacteur n°1 de la centrale de Fessenheim sera mis à l'arrêt. Le 30 juin, ce sera au tour du réacteur n°2.

"Une première étape dans la stratégie énergétique de la France, qui vise un rééquilibrage progressif entre l'électricité d'origine nucléaire et l'électricité d'origine renouvelable" s'est félicité Matignon.

42 ans après sa mise en service en 1977, la centrale de Fessenheim était devenue le symbole de tous les dangers de l'atome pour les militants anti-nucléaire, mettant en avant des infrastructures dépassées dans une région où le risque de séisme est avéré.

Les infrastructures ont été conçues pour durer 40 ans

Quand elles ont été construites, les ingénieurs de l'époque tablaient sur une durée d'utilisation de ces centrales de 40 ans. Sur son site internet, l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) se veut d'ailleurs rassurante: 

"Il n'y a pas de durée fixe. Sur un plan technique, les centrales nucléaires ont été conçues pour fonctionner au moins 25, 30 ou 40 ans. Mais avec la progression des techniques et des connaissances, les centrales actuellement en fonctionnement ont été améliorées pour continuer à fonctionner avec le plus haut niveau de sûreté possible. Elles pourraient donc éventuellement dépasser ces durées."

Aux Etats-Unis, seul pays à posséder un plus grand parc nucléaire que l'Hexagone, la durée de vie de plusieurs centrales a...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi