CARTE. Covid-19 : quels pays d’Europe ont suspendu le vaccin d'AstraZeneca ?

franceinfo
·1 min de lecture

Un grand nombre de pays européens ont décidé ces derniers jours de suspendre l'utilisation du vaccin AstraZeneca, par précaution, après l'apparition de cas de caillots sanguins chez des personnes vaccinées. En Europe, une quinzaine d'Etats, dont la France depuis lundi après-midi, ont décidé de ranger les doses dans les réfrigérateurs, en attendant les conclusions de l'Agence européenne des médicaments (EMA). Au cours d'une conférence de presse organisée mardi 16 mars, Emer Cooke, la directrice exécutive de l'EMA, a affirmé que "les bénéfices du vaccin d'AstraZeneca dépassent de loin les risques" qu'il représente.

>> Suivez les dernières infos liées à l'épidémie de coronavirus dans notre direct

Mardi, la Suède, le Luxembourg et Chypre ont décidé à leur tour de suspendre les injections du produit du laboratoire anglo-suédois. Le Danemark avait été le premier pays à prendre cette décision, jeudi dernier. Il avait aussitôt été suivi par l'Islande, la Norvège puis la Bulgarie. Dimanche, l'Irlande et les Pays-Bas ont également franchi le pas. Lundi, c'était au tour de l'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Italie, le Portugal et la Slovénie de faire le même choix.

D'autres pays (l'Autriche, l'Estonie, la Lituanie, la Lettonie et la Roumanie) se sont pour l'instant contentés de suspendre l'utilisation de certains lots spécifiques du vaccin AstraZeneca. Le groupe pharmaceutique affirme de son côté qu'il n'y a "aucune preuve de risque aggravé" de caillot sanguin provoquant des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi