CARTE. Covid-19 : quels départements pourraient être reconfinés dans les prochains jours ?

Louis Tanca
·2 min de lecture

Si aucun critère fixe n'a été établi par le gouvernement, certains départements semblent plus proches d'un reconfinement que d'autres. BFMTV.com fait le point.

Seize: c'est le nombre de départements concernés par les nouvelles mesures mises en place par le gouvernement depuis le 20 mars pour freiner l'épidémie de Covid-19 en France. Cela concerne toute l'Ile-de-France, les Hauts-de France, mais aussi les Alpes-Maritimes, la Seine-Maritime et l'Eure. Cette liste pourrait-elle s'allonger dans les prochains jours? Jeudi dernier, lors de l'annonce du reconfinement, que le gouvernement tente de ne pas appeler ainsi, le Premier ministre Jean Castex a précisé que le dispositif pourrait être étendu à l'avenir dans d'autres départements si la situation sanitaire le justifiait.

Si aucun critère précis n'a été évoqué par le gouvernement, il semble que deux indicateurs se dégagent :

  • Le taux d'incidence hebdomadaire, c'est-à-dire le nombre de nouveaux cas enregistrés sur les 7 derniers jours, pour 100.000 habitants. Le "seuil d'alerte" est généralement fixé à 250.

  • La tension hospitalière, c'est-à-dire la part de "patients Covid-19" parmi l'ensemble des personnes placées en réanimation. Si ce taux dépasse 100%, il faut rapidement procéder à des transferts de patients et/ou déprogrammer des opérations.

Une quinzaine de départements susceptibles d'être concernés

Dans la plupart des départements confinés, les taux d'incidence et d'occupation des services de réanimation étaient supérieurs aux "seuils d'alerte". Nous avons donc regardé les chiffres actuels pour voir quels départements étaient potentiellement "reconfinables".

BFMTV
BFMTV

La plupart des départements susceptibles d'être reconfinés se trouvent donc dans le sud-est du pays, près des Alpes-Maritimes - reconfinées partiellement depuis près d'un mois maintenant. Deux autres - l'Eure-et-Loir et l'Aube - sont limitrophes à l'Île-de-France, reconfinée depuis le 20 mars. Enfin, l'Est de la France n'est pas en reste, notamment autour de la Moselle, une zone où les variants brésiliens et sud-africains sont très présents.

Il convient de préciser que le pourcentage de "patients Covid" en réanimation par département est une estimation et pas un chiffre précis.

Ce taux d'occupation compare en effet le nombre de personnes actuellement en soins intensifs au nombre de lits de réanimation disponibles dans le département en décembre 2019. Or, entre temps, le nombre de lits a a augmenté, passant d'environ 5100 à 7500. Cette hausse des capacités est donc susceptible de diminuer le pourcentage de "patients Covid" dans certains départements.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu pourrait également vous intéresser :