La carte blanche d'Eddy Moniot sur la jeunesse