Carrefour : un supermarché interdit le port du masque pour lutter contre les vols

Carrefour : un supermarché interdit le port du masque pour lutter contre les vols (Crédit : Getty Images)
Carrefour : un supermarché interdit le port du masque pour lutter contre les vols (Crédit : Getty Images)

Le gérant d’un magasin Carrefour à Grenoble avait affiché une pancarte à l'entrée demandant aux gens d'enlever leurs masques pour des raisons de sécurité. Problème : ce n’est pas légal.

Les clients d’un magasin Carrefour à Grenoble se sont heurtés à une drôle de consigne le 1er mai dernier. Faire ses courses en portant un masque était tout bonnement interdit. À l’entrée du supermarché, le message ne laissait aucune place à l’ambiguïté : "Masques interdits. Afin de lutter contre la démarque et conformément à la loi n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public, merci de rester à visage découvert dans notre établissement."

Surpris par cette initiative, un internaute a interpellé le service CheckNews de Libération sur Twitter pour savoir si un magasin avait le droit d’agir de la sorte. Joint par nos confrères de Libération, le gérant du magasin explique avoir accroché ces panneaux "uniquement dans un but sécuritaire". Selon lui, il faut "être identifiable dans les établissements recevant du public". "Quand je vois des gens suspects, qui rentrent avec des lunettes, un chapeau et un masque, et que je vois bien qu’ils ne le font pas pour se protéger du Covid, je peux leur montrer l’affiche à l’entrée", poursuit-il.

Le masque oui, les accessoires avec modération

Si le port du masque n’est plus obligatoire dans les supermarchés depuis le 14 mars 2022, certains clients continuent de le porter en poussant le caddie pour se protéger contre le Covid-19. Un avocat contacté par Libération confirme qu’il n’est pas légal d’interdire son usage. L’interdiction ne s’applique pas "si elle est justifiée par des raisons de santé", précise Me Thierry Vallat.

En revanche, l’accumulation de plusieurs accessoires ayant pour but de dissimuler son visage est répréhensible par la loi. "Entrer dans un magasin Carrefour avec des lunettes solaires et un chapeau avec son masque me paraît en effet suggérer une volonté de dissimulation. Le masque seul est possible, mais pas avec d’autres accessoires", nuance Me Thierry Vallat.

Le groupe Carrefour indique que "l’affiche a été retirée" et précise "qu’il s’agit d’une initiative individuelle et personnelle d’un directeur franchisé, contraire aux directives du groupe".

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Carrefour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles