Carrefour réfléchit à la possible cession de filiales à l'étranger

CARREFOUR RÉFLÉCHIT À LA TAILLE CRITIQUE DE FILIALES INTERNATIONALES

par Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) -Carrefour a déclaré mercredi qu'il avait entamé une réflexion sur une possible consolidation, alliance ou cession d'activités à l'étranger, assurant qu'aucune décision n'avait été prise pour le moment.

L'hebdomadaire Challenges a rapporté que Carrefour prévoyait de vendre ses filiales en Pologne et à Taiwan et avait, à cette fin, mandaté KPMG pour des audits.

"Dans le cadre de son futur plan stratégique, l'enseigne a initié une réflexion sur la taille critique de ses filiales internationales et d'éventuels mouvements de consolidation, d'alliance ou de cession", a dit une porte-parole du groupe.

"Ce travail de réflexion stratégique vient de commencer et Carrefour dément toute décision de vente d'actifs", a-t-elle ajouté.

Le plus important détaillant alimentaire d'Europe a entamé en janvier 2018 un plan de réorganisation sur cinq ans destiné à réduire les coûts et à se tourner davantage vers les ventes en ligne afin de regagner du terrain face à des rivaux en pleine expansion, tels Amazon.

Carrefour a renouvelé le mois dernier pour trois ans le mandat de son président-directeur général, Alexandre Bompard, après que le groupe a été contraint en janvier de renoncer à son rapprochement avec le canadien Couche-Tard en raison notamment de l'opposition du gouvernement français.

(Reportage de Dominique Vidalon; version française Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles