Carrefour : faut-il s’inquiéter en Bourse, après l’alerte sur la consommation et les turbulences au Brésil ?

Carrefour fait face à de forts vents contraires actuellement. Et à la Bourse de Paris, l’action du leader français de la grande distribution accuse le coup, avec un plongeon de presque 5% mardi 29 août, à 17,41 euros, revenant ainsi à ses niveaux de fin juin ! Il faut dire que l’actualité est massivement anxiogène pour le distributeur géré par Alexandre Bompard, qui n’a pas hésité à évoquer sur France Info un "tsunami de déconsommation" en France, un de ses marchés clés.

Dans l’Hexagone, même des produits de première nécessité comme les articles d’hygiène et de soins (dentifrice, protections féminines, lessive, etc.) sont actuellement hors d’atteinte pour 10 à 20% des Français, contraints à la “privation”, un phénomène devenu “massif”, dénonce Alexandre Bompard. Les ventes de certains produits d’hygiène personnelle connaîtraient ainsi une baisse à deux chiffres, une situation particulièrement inquiétante.

La mauvaise trajectoire des dépenses de consommation des ménages alimente les craintes sur les perspectives de profits de Carrefour, ce qui est d’autant plus décevant que le géant de la distribution avait jusqu’ici réussi à tirer son épingle du jeu, en gagnant des parts de marché sur ses concurrents. Et le rachat récent de nombreux magasins Match et Cora au géant belge Louis Delhaize avait permis à Carrefour de combler l’écart avec Leclerc sur le marché français.

Autre motif d’inquiétude, un scandale présumé au Brésil, mais démenti à ce stade par Carrefour. Selon Le Monde, qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite