''Je suis carrément démoralisée" : dans plusieurs régions, pas assez de doses pour la vaccination des seniors contre le Covid-19

Sandrine Etoa-Andegue
·1 min de lecture

Les vaccins manquent et la colère gronde devant ce foyer pour personnes âgées de Nevers qui espéraient pouvoir se faire vacciner contre le Covid-19. Ils n’ont finalement pas pu bénéficier des premières doses, et désormais, à cause de la pénurie, ils ne sont pas prêts d’obtenir un rendez-vous, comme dans plusieurs autres régions de France, Ile-de-France, Bourgogne, Hauts-de-France notamment, en raison des difficultés d'approvisionnement auprès du laboratoire Pfizer.

>> DIRECT. Covid-19 : le vaccin Pfizer/BioNTech n'est pas lié à des décès post-vaccination, selon l'Agence européenne des médicaments

Une banderole a même été accroché aux fenêtres par les résidents. On y lit : "Personnes âgées en danger. Où sont les vaccins ??" Le maire de Nevers, Denis Thuriot, ne comprend pas la décision de l'ARS. "Malheureusement, les résidences autonomie n'ont pas été comptabilisées dans les Ephad, explique-t-il, donc elles sont sur le flux courant des personnes de plus de 75 ans qui doivent se faire vacciner dans les centres. Et initialement, il leur a été demandé de se rendre dans les centres, ce qui est complètement absurde."

"Ce sont des gens qui ont un certain âge. Il faut qu'on puisse les vacciner sur place et c'est ce que nous avions prévu lundi avec un médecin et une infirmière. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi