Caroline Roux dévoile l'astuce grâce à laquelle elle tient le rythme de ses journées : "Sinon je craque"

·1 min de lecture

Être une journaliste politique incontournable de France Télévisions n'est pas de tout repos. Caroline Roux en sait quelque chose. L'emploi du temps de l’animatrice de 48 ans est pour le moins chargé. De 5h30 à 23 heures, "ça ne s'arrête pas", a-t-elle avoué dans une interview accordée au Journal du dimanche parue ce 21 mars. Logique quand on sait que la présentatrice anime deux émissions : d'abord Les quatre vérités dans Télématin, à 7h40. Puis, en fin de journée, elle est aux commandes des débats politiques de C dans l'air sur France 5. Un programme où "rien n'est écrit”, selon Caroline Roux. Quel est son secret pour garder un tel rythme au quotidien ? Sa technique, imparable, est très simple : elle s'offre une heure de sieste, à la mi-journée. "Sinon, je craque", avoue-t-elle. Une pause suffisante qui permet à cette workaholic passionnée par l’information de reprendre des forces.

Si l’actualité est l’essence même du métier de Caroline Roux, elle s’accorde cependant quelques moments de déconnexion. "Mon vendredi et mon samedi sont complètement sanctuarisés : je me désintoxe des news et des réseaux sociaux, je refuse l'information !", a-t-elle expliqué. Et d'ajouter : "Je regarde les unes en début de week-end et je me dis : arrête, pose ton téléphone. Tu liras dimanche." Si, pour beaucoup, le dimanche est synonyme de grasse matinée et de ralentissement, pour la journaliste, il rime avec un retour progressif aux affaires. En effet, le dimanche est son jour “de reconnexion lente”. (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Moundir hospitalisé après avoir contracté le Covid-19, sa femme donne de ses nouvelles : "Il revient de très très loin"
Baisé forcé de Pierre Ménès à Francesca Antoniotti : Estelle Denis était "gênée et furieuse" à l'époque, selon un collaborateur
Jade Lagardère s'affiche en bikini rouge sur Instagram, les internautes sont sous le charme (PHOTO)
Affaire Pierre Ménès : le consultant de Canal+ Habib Beye se serait emporté contre le comportement sexiste du journaliste
La Bretagne touchée par une importante panne de la TNT, des milliers de foyers privés de télévision