Caroline de Monaco : Rare apparition au naturel pour une rencontre inattendue

C'est une sortie que l'on n'attendait pas ! La princesse Caroline de Monaco s'est retrouvée en une du quotidien régional La Provence avec son chien qui avait disparu. La pose naturelle de la fille de Grace de Monaco a rapidement fait le tour des réseaux sociaux et suscité une vague de réactions positives.

En effet, c'est à la SPA de Salon-Provence que la scène de retrouvaille a eu lieu. La Princesse a pour l'occasion affiché un large sourire aux côtés de Philippe Gautier, le directeur du refuge-fourrière. Caroline, qui a l'habitude de passer une partie de l'année dans sa résidence de Saint-Rémy-de-Provence, avait eu le malheur de perdre son fidèle compagnon à quatre pattes, Sissi, un épagneul bleu de Picardie. Ce dernier avait disparu dans la journée de dimanche avait révélé Gala. Sur le fameux cliché, La princesse arbore un large sourire dans une tenue complètement en jean avec un slim noir et une veste bleu. Le look naturel et la pose spontanée auront vraiment séduit les fans et observateurs de la famille princière (voir diaporama) !

D'autant plus, qu'il faut se souvenir que Caroline de Monaco est très loin d'être une habituée des réseaux sociaux ! Elle tient d'ailleurs à rester éloignée le plus possible des nouveaux médias. Pour Madame Le Figaro, cette dernière avait confié en 2020 vivre parfois difficilement les commentaires à son égard : "C'est certain, il faut avoir la peau dure face aux...

Lire la suite


À lire aussi

Stéphanie de Monaco enfile blouse et masque : rare apparition de la princesse au naturel
Charlene de Monaco en mission discrète en Afrique du Sud : rare apparition avant le grand retour
Stéphanie de Monaco au naturel : look d'hiver et drôles de lunettes pour une rare sortie avec Albert

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles