Caroline (Mariés au premier regard) manipulée par la production ? Elle dénonce leurs mensonges

L'expérience Mariés au premier regard ne s'est pas passée comme Caroline l'espérait. La cheffe d'entreprise en conciergerie de 29 ans a appris qu'elle était compatible à 80% avec un homme : Axel (maître d'oeuvre et pilote de chantier de 30 ans). Mais elle a eu une grosse désillusion en le découvrant lors de leur mariage à Gibraltar. Il ne lui correspondait pas physiquement comme elle l'a confié. Bien qu'elle ait dit "oui" et qu'elle ait tenté de faire des efforts, la maman de Loup-Gabriel (3 ans) semble ne pas vouloir envisager une relation avec son mari. Une situation qui lui a valu de nombreuses critiques. Et si l'on en croit ses dernières déclarations, cela ne devrait pas aller en s'arrangeant.

Chaque lundi soir, les abonnés de Salto peuvent découvrir un épisode en avant-première. Impatiente de voir ce qui allait se passer par la suite pour Caroline, l'une de ses amies a visionné celui du 2 mai. Et elle n'a pas hésité à envoyer quelques extraits à la candidate. Quelle ne fut pas sa surprise en les découvrant car, selon elle, tout ne s'est pas passé comme cela est montré. "La production m'a niqué la gueule. Pour me faire passer pour une folle, ils sont allés jusqu'à inverser les journées. Ils m'ont posé des questions, auxquelles j'ai répondu, et ils ont mis la réponse dans un autre contexte. On m'a vraiment eue. Quand je pense que je les défendais. Je suis naïve et bête. Le pire...

Lire la suite


À lire aussi

Aurélien (Mariés au premier regard 2021) "trahi par la production" ? Amer, il dénonce une mascarade
Yannick (Mariés au premier regard 2021) manipulé ? La production donne sa version
"La production fait croire que..." : Alicia (Mariés au premier regard) fait une mise au point !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles