Caroline Margeridon vaccinée à l'AstraZeneca : pourquoi la collectionneuse de 54 ans a déjà reçu le vaccin

·1 min de lecture

Le vaccin AstraZeneca est de nouveau disponible. Suspendu dans l'attente des recommandations de la Haute autorité de santé, il a finalement été autorisé. "Le vaccin AstraZeneca est sûr, sans danger. Il n’est pas associé à une augmentation du risque global de caillots sanguins", a affirmé le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse donnée ce jeudi 18 mars. Pour le prouver il a accepté de se faire administrer la solution en direct, au lendemain de sa prise de parole. Aux alentours de 15h il a ainsi été pris en charge à l’hôpital militaire Bégin de Saint-Mandé, dans le Val-de-Marne. Mais force est de constater que cette démarche n'a pas convaincu les plus sceptiques, nombreux à annuler leurs rendez-vous pour se faire vacciner. Une situation dont ont profité plusieurs célébrités, qui n'étaient pourtant pas prioritaires au départ. C'est le cas de Benjamin Castaldi, de Julien Courbet, mais aussi de la collectionneuse Caroline Margeridon.

Tout juste âgée de 54 ans, Caroline Margeridon ne fait logiquement pas partie des personnes prioritaires pour obtenir le vaccin. Comme elle le révèle à Télé-Loisirs, elle a pourtant reçu sa première injection il y a quinze jours. "Je vais vous dire la vérité, j'ai été vaccinée avec AstraZeneca, je n'ai pas eu de symptômes. Tout s'est bien passé et n'ayez pas peur, il faut vous faire vacciner", a fait savoir la rivale de Pierre-Jean Chalençon qui estime qu'en tant que star du petit écran, il était nécessaire qu'elle se fasse vacciner. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Maeva Ghennam au plus mal : victime de violentes douleurs, elle craint pour la suite
Interview de Meghan et Harry : ce rôle clé de Kate Middleton auprès du prince William
Ici tout commence : Catherine Marchal prête à jouer avec sa fille Zoé ? Sa demande à la production
Affaire conclue : Stéphane Vanhandenhoven explique pourquoi il a été privé de tournage par la production
Caroline Roux en guerre contre les réseaux sociaux : "Je sens une colère à l’égard de la presse"