Caroline Margeridon "trompée" par le père de ses enfants : elle a fui en pleine nuit avec les bébés !

Caroline Margeridon est une femme amoureuse. A presque 56 ans, la célèbre brocanteuse star du petit écran a retrouvé l'amour dans les bras d'un certain Pascal, un homme qui vit en Suisse et qu'elle fréquente depuis 3 ans. Sa vie sentimentale a été bien remplie, elle qui a notamment eu deux enfants avec son ex-mari, le jockey Gérald Mossé. Elle garde un souvenir assez cuisant de cette histoire.

Interrogée par le magazine Gala, Caroline Margeridon a accepté de revenir sur ses différents échecs amoureux, notamment sur la fin de son mariage avec le sportif, rencontré quand elle n'avait que 22 ans et qui voulait très vite des enfants avec elle. "Il était jockey et commençait à très bien gagner sa vie. Moi j'avais déjà mes boutiques d'antiquité, j'organisais des salons, j'avais monté ma société de gardiennage, mais je voulais attendre d'avoir les moyens", a-t-elle expliqué. Finalement, le couple aura deux enfants quasi dix ans plus tard : Alexandre, âgé de 23 ans, et Victoire, 22 ans. Malheureusement, l'idylle a pris fin après avoir été frappée du sceau de l'infidélité... "Neuf mois après la naissance de ma fille, j'ai découvert que j'étais trompée", raconte Caroline Margeridon à Gala.

Furieuse et dépitée, la pétillante blonde a alors pris une décision radicale en un instant : "Je suis partie avec les couffins sous le bras à 4 heures du matin. Trois mois plus tard, leur père s'installait à Hong...

Lire la suite


À lire aussi

Caroline Margeridon : Le père de ses enfants est un célèbre sportif !
Marlène Schiappa et ses enfants menacés en pleine nuit par des Gilets Jaunes
Mort de Michel Berger : sa relation douloureuse avec son père, qui a abandonné tous ses enfants du jour au lendemain

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles