Caroline Fourest : « L’Observatoire de la laïcité s’est déshonoré »

Propos recueillis par Clément Pétreault
·1 min de lecture
L'essayiste Caroline Fourest dénonce depuis plusieurs années les méthodes de l'Observatoire de la laïcité.
L'essayiste Caroline Fourest dénonce depuis plusieurs années les méthodes de l'Observatoire de la laïcité.

Comme Le Point l'avait annoncé en octobre dernier, l'exécutif n'a pas souhaité reconduire Jean-Louis Bianco et Nicolas Cadène à la tête de l'Observatoire de la laïcité. Le 31 mars, la ministre à la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a annoncé devant le Sénat le remplacement de l'Observatoire de la laïcité par deux structures : un haut conseil à la laïcité et une administration de la laïcité. Si, officiellement, le bilan de l'Observatoire n'est pas mis en cause, cette transformation du paysage administratif s'inscrit dans la volonté de reprise en main des sujets de laïcité par l'exécutif. L'Observatoire de la laïcité, qui n'a jamais hésité à s'entourer de militants religieux et décoloniaux pour défendre ses positions, est aujourd'hui soutenu dans une pétition publiée dans Le Mondeet signée par 119 universitaires, dont plusieurs sont connus pour le caractère éminemment militant de leurs travaux. Si les pétitionnaires s'inquiètent de la disparition de l'Observatoire, la militante et essayiste féministe laïque Caroline Fourest est forcément d'un avis très différent. Interview.

À LIRE AUSSI« Ceux qui bénéficient de la laïcité ne la défendent pas »

Le Point : La fin de l'Observatoire de la laïcité est dénoncée dans une tribune d'universitaires publiée sur Le Monde. Pourtant, vous semblez considérer que c'est plutôt une bonne nouvelle?

Caroline Fourest :Le fait que cette tribune soit signée par des universitaires faisant route commune avec des mouvements assimilant tout [...] Lire la suite