• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Caroline Cayeux "s’excuse" après ses propos "stupides et maladroits" sur les personnes homosexuelles

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La ministre des Collectivités territoriales a dit regretter ses propos sur le mariage des couples de même sexe, qu'elle avait qualifié de "dessein contre la nature".

Dans un entretien accordé au Parisien et publié ce jeudi, Caroline Cayeux a affirmé regretter ses propos "stupides et maladroits" sur les personnes homosexuelles et "réitère" ses excuses. La nouvelle ministre des Collectivités territoriales est au coeur d'une polémique depuis qu'elle a dit "maintenir ses propos" en qualifiant le mariage pour tous de "dessein contre la nature".

Elle déplore des propos qui "remontent à dix ans" et qui "ne reflètent pas du tout (sa) pensée".

"Et si je ne peux nier les avoir tenus, évidemment que je ne les utiliserais plus et les regrette. Je comprends que ces propos stupides et maladroits aient pu autant blesser. Je tiens ici à renouveler toutes mes excuses les plus sincères car ils ne reflètent pas du tout ma pensée", affirme Caroline Cayeux.

"Cette expression a été choquante et douloureuse"

"C'est un mauvais procès qu'on me fait", avait-t-elle estimé sur Public Sénat, donnant comme argument le fait d'avoir "beaucoup d'amis parmi tous ces gens-là". Une phrase qui a fait beaucoup réagir, notamment au sein même du gouvernement. Caroline Cayeux affirme par ailleurs avoir échangé avec Clément Beaune, ministre délégué aux Transports sur ce sujet-là.

"J’ai bien senti que je l’avais blessé et je veux lui redire toute mon amitié", a-t-elle dit. "Je mesure combien cette expression a été choquante et douloureuse pour de nombreuses personnes", poursuit-t-elle ce jeudi dans les colonnes du Parisien.

Des actions "contre toute forme de discrimination" en tant "qu'élue locale"

La ministre rappelle son engagement "contre toute forme de discrimination" depuis qu’elle est élue locale. Elle a par ailleurs écrit une lettre d’excuses aux associations anti-homophobie qui avaient déposé plainte à son encontre.

Caroline Cayeux précise par ailleurs qu'en tant que maire de Beauvais (Oise), elle a "accompagné une association (...) pour ouvrir une permanence hebdomadaire, en mettant à leur disposition un local associatif, lieu d’accueil et de conseils envers les victimes d’actes et de propos homophobes".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Déclic - Journée de la bisexualité - Anaïs : "Il y a une double violence pour les personnes bi. D’une part elles subissent l’homophobie, d’autre part la biphobie"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles