Caroline Cayeux, de sénatrice anti-mariage pour tous à ministre sur la sellette

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

POLITIQUE - Une évolution sincère ou une posture pour sauver son poste? Depuis ses propos homophobes sur les personnes homosexuelles et les couples de même sexe, la ministre des Collectivités territoriales, Caroline Cayeux, est toujours sur la sellette, vendredi 15 juillet, et ce malgré la formulation d’excuses et un reniement de ses anciennes prises de position sur le mariage pour tous.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, il faut remonter à 2013 pour comprendre la colère de députés de gauche qui ont réclamé, dans une tribune publiée lundi 11 juillet par Têtu, le départ de la ministre du gouvernement (et de son collègue Christophe Béchu). À l’époque, Caroline Cayeux s’opposait vigoureusement au projet de loi porté par Christian Taubira.

“Notre démocratie est-elle si malade que, pour nous donner bonne conscience pour pouvoir ignorer la crise sociale, nous saupoudrons quelques communautés d’avantages non justifiés”, déclarait la sénatrice (ex-UMP) dans l’hémicycle, en avril 2013. Neuf ans plus tard, le bref “maintien” de ces prises de position a valu à la ministre une semaine particulièrement houleuse et suscité un malaise jusqu’au sein du gouvernement, comme vous pouvez le voir également dans notre vidéo.

Dans une interview au Parisien, jeudi 14 juillet, Caroline Cayeux a réitéré ses excuses, qualifiant même ses propos de “stupides”. “Je n’aurais absolument jamais dû dire ces propos qui ne représentent en aucun cas ma pensée. Je comprends donc pleinement l’émoi suscité et je réitère mes excuses”, a-t-elle insisté.

À voir également sur Le HuffPost : La mère de Bilal Hassani raconte comment elle a aidé son fils à surmonter le harcèlement

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles