Carolina De Salvo (Faut pas rêver, France 3 et Salto) : "Je ne suis bien qu'entre deux destinations"

·1 min de lecture

Une petite envie d'évasion, d'immersion en pleine nature ? De découvrir des coins charmants, pas vus ? Ne cherchez pas il y a un rendez-vous télévisuel parfait pour vous aiguiller depuis trois petites décennies : Faut pas rêver sur France 3. Un programme culte, disponible également sur Salto et dans les "Carnets de voyage" sur france.tv dont s'est emparée il y a quatre ans (déjà !), une pétillante brune d'une fraîcheur exquise : Carolina De Salvo. Mais cette quadra n'est pas seule aux commandes puisqu'elle présente en alternance avec Philippe Gougler, une émission qui lui permet de vivre sa passion première, les voyages ! Et sur ce sujet, celle qui vous accueille avec chaleur et simplicité est intarissable. La preuve...

Télé Loisirs. Comment vous définiriez-vous ?

Carolina De Salvo. Je suis la fille qui pousse la porte des musées en bottes de randonnée ! D'ailleurs dès que je ne bosse pas, j'enfile des grosses chaussures, je prépare mon petit sac et je pars. Je ne suis bien qu'entre deux destinations. Il y a une citation de Kipling que j'adore "Il y a deux sortes d'hommes : ceux qui restent chez eux et les autres". Je suis une stressée de la routine et j'aime la fuite. J'aime surtout m'ouvrir de nouveaux horizons.

TL. Quelle est votre qualité première ?

CDS. J'ai un amour profond de la rencontre. Paysages ou gens, j'aime franchir les barrières. Mais ça, ça peut être un défaut aussi (rires)!

TL. Et votre plus grand défaut ?

CDS. Je suis bavarde ! J'ai une forme de grande franchise (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Déconfinement : la date de la prochaine allocution d'Emmanuel Macron se précise
"Pas avant fin mai ou en juin..." : Emmanuel Macron donne des précisions sur la réouverture des restaurants
Fin du couvre-feu à 19 heures ? Emmanuel Macron y songe et reconnaît que la mesure est de plus en plus dure à tenir
Déconfinement : “Je ne vais pas vous mentir, il n’y aura pas de grand soir des réouvertures” à la mi-mai, prévient Gabriel Attal (VIDEO)
Jean Castex interpellé à l'aéroport de Roissy par une voyageuse qui déplore la lenteur des tests de dépistage du Covid-19