Carole Ghosn, la vaillante

Alix Girod de l'Ain

Omniprésente, l'épouse de Carlos Ghosn nous dit sa vérité. Portrait d'une femme amoureuse.

Elle est l'héroïne romanesque de la « saga Ghosn » : la discrète seconde épouse de l'ex-patron de Renault-Nissan s'est muée, depuis plus d'un an, en pasionaria, agitant ciel et terre pour défendre l'honneur – et les intérêts – de son mari. Celle qui peut être touchante lorsqu'elle déclare « Ma seule raison de vivre est de me battre pour lui » est aussi devenue, depuis la publication des photos de son fastueux mariage à Versailles, le symbole d'une caste largement déconnectée du réel.

Qui est vraiment Carole Ghosn ? Il n'est pas question ici de savoir si Carlos Ghosn s'est enfui caché dans un étui de violoncelle ou si sa femme était informée des transferts d'argent entre les caisses de Nissan et le sultanat d'Oman. Et nous ne sommes pas dupes, si nous avons pu interviewer l'épouse de Ghosn et eu accès à son entourage, c'est parce qu'une campagne de reconquête de l'opinion est en cours. Mais com ou pas, on ne peut douter de la sincérité de ce qui lie le couple.

Lorsqu'ils se rencontrent, il y a bientôt sept ans à New York, Carlos Ghosn, 58 ans, est déjà millionnaire et célèbre, de quoi alimenter le doute sur l'intérêt qu'il peut susciter. Séduite par le pouvoir et les dollars, la belle Carole Nahas ? L'hypothèse fait s'étrangler son amie May Daouk : « La prendre pour une de ces “secondes épouses” new-yorkaises à l'affût, c'est bien mal la connaître ! C'était une femme de 47 ans, propriétaire d'un appartement à Manhattan...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi