Les Carnets du monde - 04.04.2021

·1 min de lecture

Au programme des Carnets du monde

Les écoles sous Covid… jamais fermées en Espagne, certaines même jamais touchées par le coronavirus : le pays a vu se développer les enseignements en extérieur mais surtout « l’école des bois » pour les plus petits, où les cours se donnent entre deux balades, trois arbres et un buisson. A l’opposé, l’Inde a fermé ses établissements scolaires il y a 1 an, sans les rouvrir. Une grande partie de sa population (très jeune) et une grande partie de ses élèves (défavorisés) n’ont plus accès à aucun enseignement depuis, et des bénévoles se mobilisent pour inventer de nouvelles écoles, sous des ponts ou sur des trottoirs. Reportages, décryptage et entretien avec Nicolas Reuge, « conseiller principal en éducation » à l’Unicef, le Fond des Nations-Unies pour l’enfance. Retour sur la saga Astra Zeneca, le vaccin qui concentrait tous les espoirs en août dernier, dont les effets secondaires ont un temps mis le doute à nombre de capitales européennes, qui voudraient maintenant les arracher aux Britanniques, soupçonnés d’avoir négocié la priorité avec le laboratoire anglo-suédois. DécryptageLe mal-être de la jeunesse sénégalaise : les manifestations du mois dernier, déclenchées par l’arrestation d’un opposant politique, ont mobilisé des milliers de jeunes réclamant bien plus que le retour d’un homme accusé de viol… une perspective d’avenir et la fin des passe-droits. Reportage et entretien avec Gilles Yabi, politologue, économiste et fondateu...
Lire la suite sur Europe1