Un carnage ! Un riche rentier pris d'un coup de folie meurtrier sans raison apparente

·1 min de lecture

Qu'est ce qui a poussé Éric G à commettre un tel massacre un soir de novembre 2019 à Montauban ? C'est la question que se posent les enquêteurs après deux années d'investigation, rapporte le journal Le Parisien. Ce propriétaire de douze appartements sera jugé prochainement devant la cour d'assises pour le double meurtre d'Émilie, 38 ans, et de sa belle-fille Laura, 18 ans.

Le drame s'est déroulé dans la nuit du 13 au 14 novembre 2019, dans un quartier résidentiel de cette ville du Tarn-et-Garonne. C'est Mehdi, le fils d'Emilie, rescapé du massacre, qui retrace la chronologie des faits. Car le meurtrier présumé se dit, depuis son arrestation le 3 décembre 2009, "incapable de retracer le fil de cette funeste soirée", écrit Le Parisien.

Le jeune homme se souvient des cris de sa mère

Le jeune homme se souvient des cris de sa mère et d'Éric G qui s'acharne sur elle à coups de fusil. Ne parvenant pas à s'interposer, il retourne à l'étage retrouver sa petite amie restée dans la chambre. C'est en tentant de prendre la fuite que cette dernière est tuée d'un coup de fusil. Mehdi parvient alors à frapper l'assaillant avant de prendre la fuite. Réfugié chez un voisin, il prévient les pompiers vers 4h du matin. Mais il est déjà trop tard, sa mère et sa petite amie sont mortes.

Le Parisien rappelle que Mehdi avait été incarcéré dans un premier temps puis innocenté suite à la découverte de l'ADN d'Éric G sur la scène de crime. Mais "psychologues et enquêteurs (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Des images choquantes ! Une journaliste agressée sexuellement en pleine rue pendant son direct sur un match de foot
Delphine Jubillar : cette anomalie autour de ses clés de voiture qui a interpellé trois gendarmes
Nadège Desnoix victime d'un "prédateur" : un père de famille avoue le meurtre de l'adolescente 27 ans après
Une mère noie ses trois enfants pour les protéger de leur père soi-disant abuseur
Delphine Jubillar : cette promenade nocturne oubliée de son mari au moment de sa disparition

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles