Carnage en Syrie : un kamikaze sème la mort pendant une évacuation

Ils étaient en train d‘être évacués de leurs villes et villages assiégés, quand la mort les a fauchés. Au moins 43 personnes ont été tuées, et des dizaines d’autres blessées, lorsqu’un kamikaze a fait exploser un véhicule piégé près des bus qui les transportaient.

#Syrie 4bus ont été touché, dizaines de morts & blessés parmi les déplacés civils, également ds les rangs d gardes #HTS & #Ahrar pic.twitter.com/HvSfB9yElZ— Wassim Nasr (@SimNasr) 15 avril 2017

Un accord conclu en mars prévoit l‘évacuation de 30 000 personnes, civils et combattants.

فيديو الان من مكان التفجير بحي الراشدين بحلب والذي راح ضحيته عدد كبير غالبيتهم من الثوار وعاملي المنظمات الاغاثية pic.twitter.com/1VZCnvd3Qq— شبكة الثورة السورية (@RevolutionSyria) 15 avril 2017

Vendredi, plus de 7.000 personnes avaient été simultanément évacuées de Foua et Kafraya, localités loyalistes, et des localités rebelles de Madaya et Zabadani.

Avant l’attaque, les 75 bus transportant les milliers de personnes évacuées étaient bloqués en raison de désaccords les empêchant de poursuivre leur chemin. Selon les rebelles, les différends portaient sur le nombre de loyalistes armés évacués.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages