Carlton : DSK " instigateur " du réseau de proxénétisme ?

Quel est le rôle exact de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire du Carlton ? D'après " Le Figaro ", qui a réussi à se procurer la décision judiciaire de la cour d'appel de Douai, datant du 19 décembre, l'ex-directeur général du FMI, n'aurait pas été un simple adepte de parties fines. " Les juges estiment que des indices graves ou concordants rendent "vraisemblable la participation effective et déterminante" de DSK dans des "actes de proxénétisme" ", indique le quotidien dans son édition du jour. " Il aurait initié et largement favorisé en toute connaissance de cause la mise en place d'un système fondé sur la complaisance de son entourage immédiat dans le but de satisfaire ses besoins sexuels ", précise le rapport.Des parties fines dans une garçonnièreToujours selon " Le Figaro ", l'ex-ministre socialiste disposerait d'une garçonnière avenue d'Iéna dans le 16e arrondissement de Paris. Un lieu qu'il aurait mis " à la libre disposition de soirées à caractère sexuel, en présence de prostituées dont il connaissait l'activité ".

En octobre dernier, le procureur de Lille, Frédéric Fèvre, avait classé sans suite l'enquête préliminaire pour " viol en réunion " ouverte le 21 mai dernier qui impliquait Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire du Carlton de Lille. Mais le 19 décembre dernier, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Douai a rejeté les requêtes en nullité que les avocats de DSK avaient déposées. Sa mise en examen avait donc été maintenue.

Retrouvez cet article sur elle.fr

Affaire du Carlton : DSK cité sur des factures
Anne Sinclair reconnaît à demi-mot sa séparation avec DSK
Affaire du Carlton : DSK demande l'arrêt des poursuites
Carlton/prostituées : DSK déclare avoir " été naïf "

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.