Carlos Tavares, Cristiano Ronaldo, Jack Ma, Carlos Alcaraz... Bonne ou mauvaise semaine ?

© ROMUALD MEIGNEUX/SIPA ; REUTERS/Ahmed Yosri ; Snapshot/Future Image/Shutterstock/SIPA ; REUTERS/Satish Kumar

Bonne semaine

Carlos Tavares. Dans une conjoncture délicate, le groupe ­Stellantis, qu’il dirige, parvient à carillonner de bonnes nouvelles. Le constructeur automobile se maintient en tête des ventes 2022 en France (31 % de part de marché), notamment sur le segment stratégique des véhicules électriques (10 points d’avance sur Renault). Et lors du Salon de l’électronique (CES) de Las Vegas, Stellantis a annoncé qu’il allait produire les futurs taxis volants d’Archer, des aéronefs électriques développés par la start-up américaine.

Cristiano Ronaldo. Pas sûr que cela avive les derniers feux de sa légende, après son parcours médiocre avec l’équipe nationale portugaise au Qatar. Mais ce – probable – ultime tour de piste arrondira à coup sûr la considérable fortune du quintuple Ballon d’or. Cristiano Ronaldo, qui a rompu avec Manchester United au début de la Coupe du monde, a trouvé un asile doré en ­Arabie ­saoudite, où il s’est engagé jusqu’en juin 2025 pour 200 millions d’euros avec le club d’Al-Nassr . « En Europe, mon travail est terminé, j’ai tout gagné », a-t-il expliqué, impérial.

Lire aussi - Coupe du monde : Lionel Messi triomphe de quinze ans de rivalité avec Cristiano Ronaldo

Mauvaise semaine

Jack Ma. Le fondateur et ex-patron du géant chinois de ­l’­e-­commerce Alibaba va céder le contrôle de sa société Ant Group dans le cadre d’une « restructuration », selon les termes de l’annonce faite samedi par l’entreprise. Incarnation du self-made-man à la chinoise, avec son par...


Lire la suite sur LeJDD