Carlos Sotto Mayor : ce drôle de surnom qu'elle donnait à Jean-Paul Belmondo

·1 min de lecture

Que serait une belle histoire d’amour sans ses tendres petits sobriquets ? Pas grand-chose. Dans les années 1980, Jean-Paul Belmondo et Carlos Sotto Mayor ont défrayé la chronique en officialisant leur relation. Et pour cause, lorsqu’elle est tombée éperdument amoureuse de Bébel, la jolie brune n’avait que 19 ans, alors que lui en avait 47. Faisant fi des critiques et du regard des autres sur leur relation, les deux amants ont vécu une belle idylle pendant sept ans. Une romance, marquée par quelques regrets et autres crises de jalousie, qui a inspiré la chanteuse brésilienne. Il y a trois ans, Carlos Sotto Mayor s'emparait de sa plume pour raconter son histoire d’amour auprès de l’acteur français. Un bel hommage intitulé Jean-Paul, mon homme de Rio (Éd. Flammarion) que les fans du Magnifique ont pu retrouver sur les étagères des librairies quelques jours après sa mort. Dès lors, la sulfureuse brune en a profité pour glisser quelques anecdotes au fil des chapitres. Alors qu’ils étaient en vacances sous le soleil de Palma de Majorque, où les journées étaient rythmées par des séances de shopping et des apéritifs au bord de la plage, Carlos Sotto Mayor baptisait son cher et tendre d’un étonnant petit surnom. Si Jean-Paul Belmondo était Bébel pour ses amis, pour la jeune artiste, il était son "Titi".

Un drôle de nom qui a très vite surpris l’intéressé : "Pourquoi tu m’appelles comme ça", lui avait-il alors demandé. Ce à quoi, la jeune femme lui avait répondu : "Parce que tu as une (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Blandine Bellavoir : ce personnage par lequel elle a été hantée
PHOTOS - Karine Le Marchand : l'évolution physique de l'animatrice de L'amour est dans le pré
Le saviez-vous ? Nathalie Rihouet (Télématin) est maman de trois enfants
VIDEO - Sandrine Rousseau traitée de "Greta Thunberg ménopausée" : un chroniqueur de CNews recadré après une sortie sexiste
PHOTO - Carla Bruni se dévoile sans complexe à 53 ans : le cliché qui va faire parler

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles