Carlos Ghosn : ces nouveaux éléments qui renforcent la thèse du complot

Les avocats de l’ancien PDG de Renault dénoncent la mise en scène de son arrestation.

Les avocats de Carlos Ghosn ont décidé de contre-attaquer. Alors que Carole Ghosn dénonce depuis des mois un complot de Nissan pour écarter son mari de la direction de l’alliance Renault-Nissan, sa défense tente désormais d’apporter des preuves à cette théorie. Selon une enquête du JDD, les avocats de Carlos Ghosn dénoncent désormais la mise en scène de son arrestation. L’homme d’affaires est sous le coup de quatre accusations, notamment pour dissimulation de revenus et abus de confiance au Japon.

Les télévisions du monde entier ont montré, le 19 novembre 2018, des images de l’arrestation de Carlos Ghosn à son arrivée sur le sol japonais : un procureur monte dans le jet à bord duquel se trouve l’homme d’affaires et procède à son interpellation. Problème, selon les avocats de l’ex-patron de Renault tout ceci ne serait qu’une mise en scène et la justice aurait "convoqué" les médias locaux pour filmer cette scène. En réalité, Carlos Ghosn aurait été interpellé après être descendu de l’avion et s’être dirigé vers les formalités de police. Ce n’est qu’à ce moment qu’un agent lui aurait demandé de se rendre dans une autre pièce en raison "d’un petit problème dans la machine", selon le JDD. C’est dans cette pièce que le procureur en charge du dossier l’attendait pour l’arrêter et le conduire dans la prison de Kosuge dont il ne ressortira que 130 jours plus tard.

Une volonté d’éliminer Carlos Ghosn ?

Une mise en scène utilisée par les avocats de Carlos Ghosn pour tenter de discréditer la justice nippone et montrer un certain acharnement sur leur client, aujourd’hui en liberté surveillée et sujet à un contrôle très strict qui lui interdit, notamment, de voir sa femme. Une façon également d’accréditer la thèse du complot. Car ses avocats ne cessent de le répéter : l’arrestation de Carlos Ghosn est une manœuvre de Nissan pour mettre à l’écart le patron de Renault. Pour preuve : le début de l’enquête contre l’ancien PDG. Selon les défenseurs de Carlos Ghosn, elle aurait commencé

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Carlos Ghosn : ces nouveaux éléments qui renforcent la thèse du complot
Une vidéo dévoile le faste de l’anniversaire de Carlos Ghosn à Versailles
"Complot", "trahison"… Carlos Ghosn accuse les dirigeants de Nissan dans une vidéo
Nissan aurait payé la scolarité des enfants de Carlos Ghosn
Carlos Ghosn interdit de voir son épouse pour éviter la destruction de preuves