Carlos Ghosn : qui sont les "cerveaux" qui ont organisé son évasion ?

France 2

Qui est Michael Taylor, l'un des deux hommes qui se sont présentés dans la soirée du 29 décembre 2019 à l'aéroport d'Osaka… avec deux énormes malles ? Est-ce dans l'une d'elles qu'a embarqué l'ex-PDG Carlos Ghosn à destination d'Istanbul, Turquie ? Avant de franchir les contrôles à Beyrouth, Liban, le matin suivant – sans difficulté grâce à sa carte d'identité libanaise.

Une exfiltration risquée, mais possible pour "un homme bien entraîné"

Sur le registre du vol Osaka-Istanbul, le nom de cet Américain figure au côté de celui de George-Antoine Zayek, franco-libanais. Ce sont deux anciens militaires spécialistes de l’exfiltration d’otages, détenteurs d'un passeport américain.

Des semaines à l’avance, selon les dernières révélations, Michael Taylor aurait passé au peigne fin les gares et les aéroports japonais. Objectif : trouver une brèche dans les contrôles de sécurité qui permette de tenter cette exfiltration. Une opération risquée, mais possible pour "un homme bien entraîné" tel que lui. C'est ce que pense l'un de ses amis, lui aussi ancien Béret vert des forces spéciales américaines, lui aussi reconverti dans la sécurité civile.

"Si c'est bien le travail de Mike [Taylor], je ne suis pas surpris"

Martin Novia ne tarit pas d'éloges sur son ancien camarade. "Si c'est bien (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi