Carlos Ghosn auditionné par la justice française au Liban

·1 min de lecture
Cette audition intervient à quelques jours de son interrogatoire dans le cadre de deux autres enquêtes engagées contre lui en France, a indiqué une source judiciaire libanaise.
Cette audition intervient à quelques jours de son interrogatoire dans le cadre de deux autres enquêtes engagées contre lui en France, a indiqué une source judiciaire libanaise.

Carlos Ghosn entendu par la justice française. L'ex-magnat de l'automobile a été auditionné par des magistrats français à Beyrouth, au Liban, mercredi 26 mai 2021. Cette audition intervient à quelques jours de son interrogatoire dans le cadre de deux autres enquêtes engagées contre lui en France, a indiqué une source judiciaire libanaise. En effet, l'ancien dirigeant automobile sera de nouveau interrogé la semaine prochaine. « Six magistrats français, des procureurs et des juges d'instruction, ont commencé à 10 heures (heure française) l'audition de Carlos Ghosn », a ajouté cette même source.

Une source française proche du dossier a confirmé que Carlos Ghosn était entendu par la justice française au Liban en tant que « simple témoin » pour le dieselgate. L'affaire, qui remonte à 2015, vise plusieurs grands constructeurs automobiles incluant Renault, Volkswagen, Fiat Chrysler et PSA, soupçonnés d'avoir faussé les contrôles antipollution sur les émissions de voitures fonctionnant au diesel. L'audition de mercredi 26 mai intervient quelques jours avant que des magistrats français n'interrogent officiellement Carlos Ghosn, qui a les nationalités libanaise, française et brésilienne, dans le cadre de deux procédures judiciaires intentées contre lui en France.

Une audition reportée à maintes reprises

À Nanterre (région parisienne), la justice le soupçonne d'avoir tiré un bénéfice personnel d'une convention de mécénat signée entre Renault et l'établissement qui gère [...] Lire la suite