Carlo Capasa : « L’industrie de la mode a envie de se retrouver »

·1 min de lecture
Carlo Capasa, président de la Chambre nationale de la mode italienne.
Carlo Capasa, président de la Chambre nationale de la mode italienne.

Plus de 65 défilés, de nouveaux entrants, comme MM6 Maison Martin Margiela, le retour de Roberto Cavalli, les 40 ans d?Emporio Armani, mais également de jeunes créateurs qui font leurs premiers pas? La Semaine de la mode milanaise qui met à l?honneur les collections printemps-été 2021 sonne comme un retour au monde d?avant. Carlo Capasa, président de la Camera Nazionale Della Moda Italiana (Chambre nationale de la mode italienne), fait un point sur la reprise des défilés en présentiel, l?engagement environnemental des marques et le poids économique de l?industrie dans son pays.

Le Point : Qu?est-ce qui vous a surpris en préparant cette saison ?

Carlo Capasa : Le nombre de visiteurs ! Ils viennent d?Europe, mais aussi des États-Unis, du Moyen-Orient, de Russie? Par rapport à une semaine habituelle, plus de 10 000 nuits supplémentaires ont été réservées dans la ville. Les gens ont envie de se retrouver, de revenir, de se parler, de se rapprocher. Cela se ressent aussi dans le nombre d?événements en présentiel : sur les 200 défilés et présentations inscrits au calendrier officiel, seuls 40 ont opté pour un format uniquement digital. Il s?agit souvent de jeunes créateurs dont le choix est notamment motivé par le coût. En parallèle, la digitalisation de notre Fashion Week est suivie par des millions de spectateurs, en Asie notamment d?où il est encore compliqué de se déplacer en Europe.

Est-ce que vous avez le sentiment que tout revient à la « normale » ?

C?est ce [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles