Carla Bruni-Sarkozy : La chanteuse dévoile son nouveau titre

Sortie de l’Elysée et délestée de son statut de première dame, Carla Bruni-Sarkozy revient donc en musique dans un univers beaucoup plus cool et plus libre. Chez Keith et Anita, son nouveau single, témoigne de ce retour en grâce.

«Quelqu’un se roule un joint, non, non merci je ne fume pas». Carla Bruni, entre audace et réserve, n’a pas changé. Pour son grand retour en musique, la belle a promis de dire tout ce qu’elle avait sur le cœur, de ses années de première dame à ses nouveaux bonheurs de maman. Dans Keith et Anita, le premier extrait de Little french songs, son nouvel album, Carla Bruni-Sarkozy commence par faire un bond dans le passé et s’invente une vie chez le guitariste des Rolling Stones et sa compagne de l’époque Anita Pallenberg.

Sur une mélodie enlevée, accompagnée de maracas et autres instruments au diapason, la maman de Giulia susurre que «l’on est là où l’on peut» mais elle, c’est chez «Keith et Anita» qu’elle se trouve. La jolie Carla n’a pas connu cet été 1970 où Keith Richards et Anita Pallenberg formaient l'un des couples phares du rock’n’roll, mais décrit pourtant cette période comme si elle y était. L’épouse de Nicolas Sarkozy s’imagine «quelqu’un qui joue du Chopin, quelqu’un qui boit du rosé et quelqu’un qui joue de l’harmonica», une heureuse pagaille où il fait pourtant, selon elle, «bon d’exister».

Depuis son dernier, album Comme si de rien n’était en 2008, ni la voix ni la guitare de Carla n’ont changé. Les textes sont eux redevenus un peu plus libres, comme du temps de son célèbre Quelqu’un m’a dit. Carla Bruni-Sarkozy recueillera-t-elle les suffrages de ses compatriotes?



Retrouvez cet article sur gala.fr

Carla Bruni-Sarkozy : La chanteuse dévoile son nouveau titre
Carla Bruni provoque les journalistes
Carla Bruni-Sarkozy déménage
Des petites chansons françaises pour Carla Bruni
Carla Bruni-Sarkozy, artiste maudite?
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.