Carla Bruni partage une vidéo de sa fille Giulia, les internautes sous le charme de sa jolie voix

·1 min de lecture

L’art de la scène se transmettrait-il de mère en fille dans la famille Bruni Sarkozy ? Le 25 décembre 2020, c’est un très beau cadeau de Noël que Carla Bruni avait fait à ses fans. Sur YouTube a été posté le clip Un grand amour, dans lequel l'épouse de Nicolas Sarkozy dansait avec plusieurs membres de sa famille. "Il nous arrive un grand amour", chantait l'ex-mannequin, tandis que la plupart des personnes les plus importantes de sa vie sont présentes. Dans le clip en noir et blanc, réalisé par Yann Orhan, on a pu découvrir les proches de la chanteuse de 53 ans, qui valsent. Mais celle qui avait retenu toute l’attention c’est sa fille, graine de star. Pour les besoins de cette vidéo, la compagne de Nicolas Sarkozy avait en effet sollicité la jeune Giulia. Dans un court extrait partagé sur le réseau social, la petite fille de neuf ans apparaissait masquée, jouant et dansant avec son chien Nastasya. Une apparition qui avait marqué les esprits.

Ce lundi 1er février les fans ont eu le bonheur d'apprendre que Giulia possède d’autres cordes à son arc. Dans une vidéo postée sur Instagram on a pu découvrir la voix magnifique de la petite dernière de la fratrie Sarkozy. Et on peut dire que la fille de Carla Bruni et Nicolas Sarkozy semble avoir hérité des talents de sa maman. Avec l'ex-mannequin à la guitare et l'accompagnant au chant, on peut entendre la voix mélodieuse de la jeune fille que l'on voit de dos. "Quelle joie de t’accompagner quand tu chantes mon amour..... Giulia & Snowman", (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Jean-Baptiste Guégan lassé d'être comparé à Johnny, il prend une décision radicale
VIDEO L’amour est dans le pré : « Un vrai sketch des Deschiens », les internautes amusés par les parents d'Hervé
PHOTO Olivier Rousteing partage un cliché de son enfance, Kim Kardashian réagit
Christophe Beaugrand se fait malmener par son fils, les internautes sont fans !
VIDEO Gérard Depardieu tacle lourdement Fabrice Luchini : « Même le public s’emmerde »