Carla Bruni livre son point de vue d'ex-première dame à trois mois de la présidentielle

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Carla Bruni
    Carla Bruni
    Chanteuse italo-française

Dans moins de trois mois, des millions de Français se rendront dans les urnes pour choisir leur nouveau président de la République. Dans les colonnes de Paris Match, Carla Bruni, qui a connu l'Élysée de 2012 à 2017 avec son mari Nicolas Sarkozy, se livre sur cette future élection qui est déjà dans toutes les bouches. Emmanuel Macron ? Valérie Pécresse ? Éric Zemmour ? L'ancienne première dame a-t-elle déjà fait son choix pour le premier tour ? "Je voterai, oui, bien sûr", répond-t-elle. La chanteuse va-t-elle toutefois rendre publique sa décision ? Rien n'est moins sûr.

"Je ne crois pas qu'il faille prendre les gens en otage avec ses convictions politiques. Les fonctions qui étaient les miennes quand mon mari était à l'Élysée me font aussi l'obligation d'une certaine réserve. Cela dit, j'éprouve beaucoup de respect pour la difficulté qu'affrontent ceux qui conduisent le pays, comme ceux qui font campagne. Je me suis toujours bien gardée de mélanger les choses, j'ai bien trop de respect pour le public", explique Carla Bruni dans les colonnes de nos confrères.

Carla Bruni : ses critiques sur l'humour en 2022

Dans cet entretien accordé à Paris Match, Carla Bruni livre aussi sa vision sur l'humour en 2022. L'ancienne première dame regrette qu'on ne puisse plus rire de tout. "La nouvelle génération considère qu'il y a des choses dont on peut rire et d'autres dont on ne peut pas. Moi, j'ai grandi avec l'idée qu'on devait rire de tout et que c'est ce (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Ary Abittan mis en examen pour viol : Arthur apporte son soutien au comédien
Anthony Delon : cette raison insoupçonnée qui l'a poussé à arrêter la comédie
Mort de Robert Hossein : les tendres confidences de Gérard Darmon sur les derniers mois de l'acteur
"Vous n'imaginez pas" : ces nombreuses créances des frères Bogdanoff avant leur mort
Britney Spears libérée : la chanteuse s'en prend une nouvelle fois à sa soeur, Jamie Lynn, "une racaille"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles