Carla Bruni, franches confidences sur ses multiples addictions passées

© Laurent Vu

Carla Bruni s'est longtemps battue pour se débarrasser de ses addictions. Mercredi 4 janvier, invitée du podcast «Contre-addictions» lancé par son amie la chanteuse Rose, pour discuter addictions et solutions, le mannequin s'est laissé aller à quelques confidences personnelles.

«Moi j'ai souffert de toutes les addictions», avoue Carla Bruni Sarkozy sans détour dans l'émission. «J'ai commencé par le sucre, très très assidûment. Grande adepte du sucre. Des vrais shoots de sucre. J'étais pas surveillée, dès l'enfance, je devais boire je sais pas, trente ou quarante Coca-Cola par jour.»

Des addictions qui l'empêchaient de se nourrir correctement : «Je ne mangeais pas de repas normaux, je ne mangeais que des pastilles Pulmoll par exemple. Cinq boîtes. Ou trois boîtes de Valda, quatre Coca, c'était mon repas», glisse-t-elle.

«Je ne m'arrête pas à la douce ivresse»

Au détour de cette heure de discussion, l'épouse de Nicolas Sarkozy a mentionné avoir également succombé très tôt à la cigarette : «Je suis arrivée très vite au tabac, vers 14-15 ans, qui était dans toute ma famille, donc c'était très facile, ils n'ont rien pu me dire.»

«Et ensuite l'alcool tranquillement», poursuit-elle. «J'ai assez peu abordé la drogue parce qu'en fait moi j'aime pas tellement me mettre sens dessus dessous. J'aime une douce ivresse. Le problème, c'est comme je suis une addict, je ne m'arrête pas à la douce ivresse.» Aujourd'hui, la Franco-italienne de 55 ans affirme être quasiment sevrée de ce...


Lire la suite sur ParisMatch