Caricature antisémite de Macron : la défense des Républicains tient-elle ?

Libération.fr
Caricature antisémite de Macron : la défense des Républicains tient-elle ?

Une caricature d’Emmanuel Macron publiée vendredi par Les Républicains sur Twitter a suscité l’émoi avant d’être retirée par le parti, En Marche! dénonçant de son côté un visuel «puisant dans l’imaginaire antisémite».

Un petit tour et puis s’en va. Publiée hier sur le compte twitter des Républicains, une caricature d’Emmanuel Macron, reprenant à peu près tous les codes des dessins antisémites des années 30, a finalement été supprimée.


Costume noir et haut de forme, coupe-cigare en forme de faucille communiste, oeil tombant, sans oublier le nez crochu… Un classique du genre de la propagande antisémite. Le candidat ainsi représenté est entouré de ses soutiens. On retrouve ainsi, pêle-mêle, Gérard Collomb, Jacques Attali, Robert Hue, Bertrand Delanoe ou encore François Bayrou. Et ce sous titre, teinté de complotisme, comme on en fait en ce moment chez Les Républicains : «La vérité sur la galaxie Macron». Une vérité ? Laquelle ? 

A lire aussi : La famille recomposée de Macron

Rien de bien méchant, selon la direction du parti, qui, dans un communiqué, a expliqué avoir retiré l’image pour éviter des «polémiques inutiles»«Conscient que la caricature d’Emmanuel Macron que le compte Twitter des Républicains avait diffusée et retirée sur les réseaux sociaux a pu être mal interprétée, je tiens, au nom de tous les Républicains, à présenter mes excuses à ceux qui ont pu être blessés ou choqués», a déclaré le secrétaire général du parti LR Bernard Accoyer. La caricature «a pu être mal interprétée», assure-t-on. Il s’agirait en fait simplement d’une référence au monde de la banque, avec le haut de forme et le cigare, et au communisme, avec la faucille. Pour le nez crochu, cependant, on n’aura pas d’explication. 

De son côté, François Fillon a réclamé samedi soir que des sanctions soient prises en interne contre les auteurs du dessin, dénonçant une «caricature inacceptable».

Le mythe du complot juif

Que ce tableau voué à dépeindre un candidat qui engrange les soutiens à gauche comme à (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Scandales «politico-vestimentaires»: des précédents
Patrimoine de Macron: Anticor saisit la Haute autorité pour la transparence
Fillon corrige son vocabulaire, mais pas son projet
Pour gouverner, Macron ne compte que sur ses seules forces
Macron: le programme économique de Fillon est «peu crédible et injuste»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages