Caricature : sur Al Jazeera, Macron joue l'apaisement mais recadre Erdogan

·1 min de lecture

Apaisement et pédagogie. Telle était la démarche samedi en fin d'après-midi du président français, Emmanuel Macron, en accordant une interview de cinquante-cinq minutes à la chaîne de télévision arabe Al Jazeera conduite à l'Elysée. "Pour ce qui est des Français de confession musulmane, je veux leur dire que la France est un pays où l'on exerce librement cette religion. Il n'y a pas de stigmatisation", a-t-il dit d'emblée.

Lever des "malentendus"

 

Il y avait urgence à déminer. Appels au boycott des produits français, manifestations au Bangladesh et au Pakistan, qui sont des hauts lieux de minorités islamistes bruyantes et radicales, devant les ambassades en Europe, mais aussi rhétoriques agressives de certains leaders musulmans… Les désaccords, voire les malentendus se sont accumulés entre la France et le monde musulman depuis le discours du Président sur le séparatisme aux Muraux, le 2 octobre. "Il y a eu des réactions très fortes à l'international pour attaquer la France sur la base de malentendus, a tenu à souligner Emmanuel Macron. C'est pour ça que je voulais les lever."

Le choix d'aller s'exprimer sur la chaîne qatarienne ne doit rien au hasard. Elle touche près de 40 millions d'auditeurs majoritairement musulmans dans le monde. Et elle fut la première à passer en boucle, mais de "façon tronquée" selon le chef de l'Etat, son discours des Mureaux.

Expliquer le sens de la laïcité

 

Ce dernier s'est donc attelé à expliquer ce que le mot "laïcité" signifiait pour les Français....


Lire la suite sur LeJDD