Carburants : les opérations à prix coûtant reviennent !

Les tout premiers vacanciers ont ouvert les festivités des bouchons sur l’autoroute et des files d’attente à la pompe. Le temps pour eux de voir sur les totems que le carburant reste toujours aussi cher. Selon le relevé hebdomadaire du Ministère de la transition écologique, publié ce lundi 8 juillet, le prix du litre de diesel coûtait 1,7233 euro vendredi dernier, à peine 0,2 centime d’euro de moins que sept jours auparavant. Rappelons que les dieselistes payaient leur litre de gazole 1,6738 euro au tout début du mois de juin.

Pour le sans-plomb, pas de quoi se réjouir non plus, le litre de sans-plomb valait 1,8065 euro la semaine dernière, soit seulement 0,8 centime d’euro de moins que sept jours auparavant. Le prix de l’essence, lui, est assez stable depuis quatre semaines.

Une évolution des prix qui ne va pas dans le bon sens, la faute au cours du pétrole, avec un baril de brent de mer du nord qui a augmenté de 1,2 dollar la semaine dernière.

>> Ne ratez rien de l’actualité de l’automobile en vous abonnant à notre newsletter auto

Quoiqu’il en soit, les prix de ces carburants les plus vendus en France restent anormalement élevés en cette saison de grands départs en vacances. Malheureusement, cela ne devrait pas s’améliorer de sitôt, au grand dam des automobilistes vacanciers et des travailleurs courageux. Certaines enseignes de la grande distribution vont donc faire un effort en baissant leur prix et en rognant sur leurs marges.

Intermarché a dégainé la première le week-end dernier (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voitures neuves : de nouveaux dispositifs de sécurité obligatoires, quel impact sur les prix ?
Prix à la pompe : bonne nouvelle pour certains clients de Total ?
Vacances d'été : comment ViaMichelin compte rendre la vie dure à Waze et Google Maps
Gérez les démarches liées à votre véhicule avec Portail-cartegrise.fr
Contravention pour excès de vitesse : pourquoi vous avez intérêt à demander la photo du radar