Pénurie de carburants : des dépôts bloqués et des stations à sec dans l’Ouest de la France

À quelques kilomètres du Mans (Sarthe), cette station a triplé ses ventes de carburants en 48 heures. Résultat pour le patron à la mi-journée : "Il ne me reste plus que du 95". Une mauvaise surprise pour les clients, à la recherche du précieux gazole. Dans une autre station, la file de voitures s’allonge : il reste encore du diesel. Si les automobilistes font le plein aujourd’hui, c’est par peur de la pénurie. "Je suis du sur du Mans, et pratiquement tous les diesels sont à sec, donc je suis venu jusqu’ici, espérons qu’il en reste", témoigne un automobiliste.

Cinquième jour de blocage Dans tout l’ouest de la France, des centaines de stations sont touchées par des pénuries. La conséquence du blocage de cinq dépôts pétroliers par les professionnels du BTP. Au Mans, les engins bloquent l’entrée de ce site depuis jeudi. Les patrons s’inquiètent de la suppression de leur avantage fiscal sur le gazole non routier. Cela pourrait leur coûter cher tous les ans : "Autour de 40 000, 50 000 euros, et ça, ce n’est pas possible", explique Patrick Thuillier, Patron de Thuillier TP.